Entretenir sa maison sans polluer #MenageEcologique

Pendant des années, j’ai choisi mes produits ménagers pour leur prix et leur efficacité. Mais cette époque est révolue ! Avant de m’intéresser aux étiquettes des produits d’entretien, je ne savais pas qu’ils contenaient autant de produits toxiques, issus de la pétrochimie.

Du liquide vaisselle au gel douche, en passant par le nettoyant ménager classique et la lessive, tous les détergents de synthèse sont toxiques pour l’environnement (surtout pour l’eau)

Quelques recherches plus tard et après avoir fait le tour de tous mes produits ménagers, je me suis fait une liste des produits d’entretien à éviter.

Chaque fois que je lis les mentions suivantes sur les étiquettes, je n’achète plus :

  • « phosphates » : principalement présents dans le liquide vaisselle et dans certaines lessives, ils sont responsables de la prolifération des algues asphyxiant les cours d’eau
  • « phosphonates » : ils libèrent du phosphore
  • « polycarboxylates » : ils sont difficilement dégradables
  • la mention « EDTA »
  • la mention « NTA »

Les deux dernières mentions impliquent qu’une fois rejetés dans la nature, ces produits se lient aux métaux lourds contenus dans la vase ; ces métaux lourds se retrouvent alors libres dans l’eau et risquent d’entrer dans la chaîne alimentaire, appétissant !

Pourquoi dois-je arrêter l’eau de Javel ?
C’est rassurant l’eau de Javel ! L’odeur forte me garantit que j’ai bien tué tous les microbes ; l’action blanchissante est indéniable et pour mes sanitaires, je suis sereine.

Oui, mais…

Si l’eau de Javel sent si fort, c’est qu’elle contient du chlore.
Et le chlore se marie très bien avec d’autres molécules et forment des composants très toxiques et très résistants. Une fois dans la nature, ces composés, cancérigènes pour la plupart, arriveront un jour ou l’autre dans mon assiette !

Comment avoir une maison qui sent bon sans polluer ?
Les parfums d’ambiance en aérosol ou à brancher sur une prise électrique sont remplis de produits chimiques.
Ils saturent mon air intérieur et sans en avoir conscience, ils me polluent les poumons !
Alors, je fais quoi pour que ça sente bon chez moi sans risque ?
J’ai lu que les plantes d’intérieur étaient très efficaces ! Dommage, je n’ai vraiment pas la main verte, mais je tenais à vous en faire part.

J’ai placé une soucoupe de bicarbonate de soude près de mes poubelles et une autre dans mon frigo (out le coco-frigo !)

Pour les toilettes, j’attends de finir mon aérosol (je ne vais jeter tous mes anciens produits, ce ne serait pas eco friendly dans tous les cas !) et je pars à la recherche de solutions désodorisantes naturelles : pot pourri, bouquet de lavande séchée, huiles essentielles.

Une bonne aération de votre maison reste le meilleur désodorisant, et profitons-en , l’air est encore gratuit !

Quels produits ménagers responsables puis-je acheter ?
Je vous en parlais dans un précédent article, faites attention aux labels bio et écologiques. Les marques qui se revendiquent bio en supermarché ne sont pas toutes fiables.

https://coachingecologique.wordpress.com/2009/11/01/menage-ecologique-attention-au-marketing-vert/

Je finis donc tous mes anciens produits ménagers et je les remplace au fur et à mesure.
J’ai remplacé l’eau de Javel par le vinaigre blanc.

Les cristaux de soude (ou carbonate de soude) enlèvent les tâches, éliminent la graisse et désinfectent. Pour le linge, j’en ai fait un excellent adoucissant naturel (1 à 2 cuillères à café suffisant, directement dans la machine).

Le bicarbonate de soude, encore lui, a pris cette fois la place de mon CIF ! Il récure et désodorise à moindre coût.

J’ai remplacé mes lessives (bah oui ! Une pour le linge noir, une pour le linge blanc, une pour la laine…) par des noix de lavage et quelques gouttes d’huiles essentielles.

Petite astuce : ce sont les coques qui nettoient, pas l’intérieur de la noix. Aussi, prenez garde qu’on ne vous vende pas les noix complètes (bien lourdes donc plus chères) et regardez-bien que ce soient des coques ; sinon, changez de boutique !

Ça coûte cher de faire son ménage en bio ?
Réponse : Non !
Je fais des économies depuis que j’essaie d’être plus écolo chez moi. J’utilise moins de produits, et surtout, les produits ménagers écologiques sont moins chers que les produits classiques, quand on rapporte leur prix au kilogramme.

@ArmelleElghozi rédaction
Rédactrice web & print

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s