Minimo, quand un vendeur de surgelés vient frapper à ma porte

Je n’ai pas d’œil-de-bœuf à ma porte. Aussi, je n’aime pas quand la sonnette retentit alors que personne ne m’a demandé l’ouverture de la porte d’accès à l’immeuble.
Mais malchance passagère, j’attendais quelqu’un ce soir-là et j’ai ouvert.

J’ai ouvert à Fabien et Fabienne*, représentants de Minimo, une entreprise qui livre à domicile des produits surgelés.

Fabienne s’est contentée de sourire et de rallumer la lumière.
Voici quelques extraits de la prestation commerciale de Fabien.

Fabien : « Nous livrons une de vos voisines vendredi, vous pouvez ainsi nous tester en commandant dès aujourd’hui et nous vous livrerons en même temps. »

Moi : « Vous savez, je fais mes courses dans une boutique bio et dans les commerces de mon quartier. Pourquoi irai-je changer mes habitudes ? »

Fabien : « Ah, vous êtes bio ? Mais vous savez, nous avons une gamme bio dans nos pages, regardez plutôt »

Il me tend son catalogue affichant en couverture « NOUVEAU ! Gamme BIO page 9. »
Vite, je vais en page 9 : 10 produits sont proposés dans cette « gamme » (sur un total de 800 produits vendus dans le catalogue, belle gamme !)

Moi : « J’ai tout à proximité sans frais de livraison et sans voiture, pourquoi j’irai changer mes habitudes ? »

Je sais, j’insiste mais tant qu’à subir le discours de Fabien, autant que j’en profite un peu !

Fabien : « Ah, vous êtes écolo ? »

Moi : « Ca sonne comme une insulte dans votre bouche ! »

Fabien : « Non, je respecte tout à fait cela, mais j’ai une super offre sur le poisson… bla bla bla… »

Je l’ai laissé finir son argumentaire, m’écrire son numéro de téléphone pour passer commande et, merci, au revoir !

Pourquoi je vous raconte cela ? Parce que j’ai été amusé par Fabien et Fabienne.

Parce que tout est fait dans ce catalogue pour acheter plus (cumul des points, parrainage, seuil monétaire pour les frais de livraison, offres en lots, en colis…)

Parce que je ne suis clairement pas dans la cible et Fabien l’a compris trop tard.

Parce que je riais sous cape à chacune de ses tentatives malheureuses pour me vendre son concept.

Parce que je déteste être estampillée « écolo » comme s’il s’agissait d’une déviance sociale ; clairement je ne me définis pas comme écolo mais plutôt comme quelqu’un de responsable (en tout cas, j’essaie !)

Alors merci Minimo, merci Fabien et Fabienne mais non merci, votre concept et vos produits ne m’intéressent pas !

* : les noms ont été volontairement modifiés afin de protéger les victimes.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s