Roland Garros 2011, un tournoi responsable ?

Depuis environ 5 ans, le tournoi international de tennis de Roland-Garros se veut plus écologique, plus responsable.
Dans quelle mesure les changements ont-ils été opérés ? J’ai mené une rapide enquête, non exhaustive : les premiers résultats sont mitigés…

Vous le savez tous, le développement durable repose sur 3 piliers : l’aspect social / sociétal, l’aspect économique et l’aspect environnemental. Je vous propose donc de décliner les actions « vertes » de la Fédération Française de Tennis (FFT, organisatrice du tournoi) selon ces 3 critères. 

Dimension SOCIALE / SOCIETALE : peut mieux faire !
– pour le public : le guide du spectateur insiste beaucoup sur les transports en communs et les modes de transport doux (http://pvevent1.immanens.com/fr/pvPage2.asp?puc=2544&pa=1&nu=1).
– on salue également une belle amélioration des conditions d’accueil des personnes à mobilité réduite.
– une gestion des ressources humaines discutable : La FFT compte 250 salariés permanents en CDI (dont 50 dédiés à Roland Garros) pour… environ 2 à 3 000 salariés temporaires pendant le tournoi ! Certes, l’événementiel impose des contrats courts pour les missions opérationnelles. Cependant, et c’est le plus contestable, il existe au sein de la FFT des contrats CDD de 9 mois, que l’on renouvelle tous les ans

Dimension ECONOMIQUE : Qui en profite ?
L’économie et la gestion durable des ressources font actuellement débat quant à l’agrandissement de Roland Garros vers les serres d’Auteuil.
Ce projet d’extension est moins onéreux que les autres présentés (déménagement du tournoi à Versailles ou à Marne la Vallée).
Il a une empreinte écologique moindre, si l’on considère qu’en partant de zéro sur les autres sites potentiels, il y aurait eu de nombreux travaux à réaliser.
Le débat sur le devenir des serres d’Auteuil est cependant animé et nous n’avons pas à l’heure actuelle, de réponse claire. La mairie de Paris assure que « ce projet n’impacte absolument pas les Serres historiques d’Auteuil et les prestigieuses collections qui s’y trouvent »… En espérant qu’ils tiennent parole !
Sur le site officiel de Roland Garros, il est mentionné que « cette décision a une forte connotation environnementale » : or rien n’est détaillé pour expliquer en quoi ce choix est écologiquement responsable, dommage !
Pour que l’environnement soit pris en compte de la même manière que l’économie, il serait important de créer des passerelles entre les calculs financiers et les évaluations environnementales. 

Sur le plan de la rentabilité pure du tournoi, là encore, c’est obscur et on se demande à qui profite le tournoi.
On apprenait sur France Info en début de tournoi 2011 que le chiffre d’affaires de Roland Garros avoisine les 150 millions d’euros, dont 60% grâce aux entreprises (partenaires et clientes).

Quelques chiffres 2010 (les chiffres 2011 ne sont pas encore sortis)
– CA : 141 millions d’euros
     – 70% du CA = sponsors, loges, salons (représentant 30% du total des spectateurs)
     – 30 % du CA = billetterie (représentant 70% du total des spectateurs)

– 11,5 millions d’euros de vente de la griffe Roland Garros
– marge globale avant impôts = 55 millions d’euros dont :
                – 2,5 millions d’impôts
                – 21 millions de frais de gestion
                – 20 millions pour subventions aux clubs et aux ligues
                – 6,5 millions de provisions pour travaux
                – restent 5 millions dont on ne connait pas l’usage (!)

Dimension ENVIRONNEMENTALE : quand le profit rencontre l’écologie !
– sensibilisation au respect de l’environnement pour l’équipe organisatrice en amont du tournoi : remise du guide du salarié FFT (consommation d’énergie, transports, déchets, égalité des chances) avec la participation de Yann Arthus-Bertrand

Le guide "vert" du salarié FFT

MAIS
– aucun recyclage n’est réellement mis en place par les salariés
– le gâchis de papier est conséquent
– les corbeilles spéciales papier existent depuis plusieurs années, sans avoir jamais été utilisées

 – dans les espaces « joueurs » et « VIP », les boissons sont servies dans des verres à usage multiple et les personnes sont invitées à rapporter leur verre après consommation
– Le guide du spectateur propose l’Ecocup : un gobelet consigné, réutilisable, que vous pouvez choisir de rendre à la fin de votre journée ou de conserver. Il vous coûte 1 €. Pour m’être rendue à différents stands buvette, je regrette que personne ne m’ait proposé mon Ecocup…
– en terme de sensibilisation : hormis les poubelles à double entrée (déchets courants et déchets recyclables) aucune affiche n’incite les spectateurs à une quelconque responsabilité environnementale. 

Une poubelle à double entrée pour recycler

 – le journal de Roland Garros est certifié Imprim’Vert : une action responsable et indispensable car ce journal est édité tous les jours et à un tirage important (plus de 25 000 / jour) Pour l’anecdote, il est vendu 2€ aux spectateurs, mais il est, bien sûr, gratuit pour les VIP !

Un journal certifié Imprim'Vert

– création d’un site internet dédié au covoiturage (même si on regrette que la page dédiée à l’empreinte écologique du tournoi ne présente pas les chiffres de chaque édition !)
– partenaire PEUGEOT : 110 voitures sont dédiées aux transferts des joueurs et des officiels entre Roland Garros et les hôtels. Les chauffeurs ont été formés à l’éco-conduite pour la 1ère année, avec la présence d’une « boîte noire » dans quelques voitures test… L’éco-conduite n’était pas du goût de tous les joueurs… trop lente à leur goût ! 

En conclusion, nous ne parlerons pas de « greenwashing » car de réels efforts sont faits par les organisateurs du tournoi. Cependant, on peut regretter que ces efforts soient concentrés sur ce qui est économiquement rentable pour la FFT.

Sources : site web Journal du Net – enquête du webzine Gala – site officiel de Roland Garros – le site d’actualités Rue89 – tempsreel.nouvelobs.com

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Article intéressant pour compléter l’enquête
    http://www.bilan-carbone-leblog.com/2010/06/le-bilan-carbone-de-la-fft.html
    (le blog strasbourgeois du bilan carbone)
    bonne lecture !
    Armelle

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s