Eau : le principe Pollueur-Payeur est loin d’être appliqué

C’est un fait, l’agriculture pollue nos eaux françaises. Dans quelle mesure ? Quel est l’impact sur notre consommation d’eau ? Quelles sont les solutions ?

Autant de questions auxquelles nous aimerions avoir des réponses simples, quand l’opacité est malheureusement de mise.

Pourtant, un chiffre parle à tous : 215 € viennent alourdir la facture de chacun de nous tous les ans ; soit un total de plus d’un milliard d’euros qui pèse sur le pouvoir d’achat des ménages français. (Le rapport ne chiffre pas le coût du contentieux communautaire liée à une mauvaise qualité de l’eau. L’impact sur le tourisme et la santé n’est pas non plus chiffré.)
De quoi parle-t-on réellement ? De la dégradation de la qualité des eaux liée aux excédents d’engrais azotés et de pesticides d’origine agricole. Le principe pollueur-payeur est donc loin d’être appliqué.

Pour lire l’intégralité de l’article paru sur actu-environnement.com : cliquez ici
Pour lire plus d’infos sur la pollution des eaux françaises : cliquez ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s