Des jeans créés à partir de déchets d’océans

Info lue sur ladn.eu (l’actu Doc News)

Nous avons déjà abordé la question de l’empreinte eau – water footprint en anglais – des vêtements et des produits de consommation courante : L’empreinte eau est le volume total d’eau virtuelle utilisée pour produire un bien ou un service. Pour produire un jean – ou denim – il faut environ 11 000 litres d’eau. Mais il faut également cultiver du coton, prenant ainsi des terres cultivables… alors que l’océan regorge de matières recyclables ! Pharrell Williams, rappeur, producteur et styliste américain, s’est associé à G-Star et Bionic Yarn.

 

g-star-pharrell-williams-raw-for-the-ocean

Les boutiques G-Star commercialisent la collection ‘RAW for the Oceans’ dès le mois d’août 2014. Pharrell est engagé dans la sauvegarde des océans depuis plusieurs années maintenant ; quant à G-Star Raw, la marque a pour objectif d’intégrer progressivement des matériaux respectueux de l’environnement dans ses collections.

Cliquez ici pour voir la vidéo de présentation

En savoir plus sur la politique de développement durable de G-Star

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s