Merci #SNCF, incident technique du 04/09/2015 très bien géré par tous les agents

Merci #SNCF, incident technique du 04/09/2015 très bien géré par tous les agents

Problèmes techniques a la SNCF ou comment remercier des équipes patientes, rodées a l’exercice…
J’ai entendu des râleurs, j’ai entendu des geignards pendant cette mésaventure technique de la SNCF. Mais je veux remercier ces hommes et ces femmes de la SNCF qui sont au front, au contact direct avec nous. Ils nous apportent des réponses, malgré la mauvaise énergie que certains voyageurs leur balancent, malgré le peu d’informations qu’eux ont parfois.

Départ pour Paris prévu a 22:04 ce vendredi

A 18:30, je reçois un mail d’alerte m’informant de perturbations sur le réseau de la Gare de Lyon Part Dieu, en raison d’un défaut d’alimentation électrique. Premier bon point = la prévention !

Nous prenons donc nos précautions et arrivons a 21:20 a la gare.

Bondée, la gare propose des panneaux d’affichage avec des « retards indéterminés » pour des TGV en partance pour Paris, ou ailleurs, avec des départs prévus a 18:34 ou avant.

Enceinte, je cherche avec mon mari un accueil SNCF qui pourrait nous conseiller au mieux sur la marche a suivre.
Agréable, souriant et pas langue de bois, l’agent qui nous renseigne nous invite, étant donnée ma condition, a me présenter au contrôleur du TGV initialement prévu a 18:34, et tenter de monter dedans. Deuxième bon point = patience, sourire et bons conseils.

Nous avons trouvé le TGV, mais pas le contrôleur. Nous nous sommes donc installés en voiture bar, gentiment assis sur leurs tabourets. 2h de voyage ainsi, c’est plutôt idéal.

Un autre TGV vient s’accrocher au « nôtre » et nous quittons Part Dieu a 22:45.

Deux femmes contrôleurs circulent en voiture bar pour nous demander « ce que nous faisons tous là »… Nous sommes en effet une trentaine a avoir investi les lieux : les retardés de 18:34 courageusement restés, les retardés de 21:04 qui n’ont pas pu accéder a leur place et les retardés de 22:04 qui ont préféré monter dans le premier TGV qui quittait Lyon. Ça fait du monde !

Une des dames voit mon ventre et m’assure qu’elle revient dès qu’elle m’a trouvé une meilleure place : « des gens se sont permis de s’installer en première classe, alors je ne vais pas vous laisser ici ! »
Moi, assise, je ne demandais rien de plus.
Mais la voilà qui revient en effet quelques minutes plus tard et m’emmène, avec mon mari, en seconde, assis tous les deux. Quelle chance ! Nous traversons deux rames avant d’y accéder : des gens debout dans les couloirs, assis dans les escaliers…ce TGV est plein comme un œuf !

A l’issu du trajet, nous arrivons a Paris a 00:50, soit 40 minutes après l’arrivée prévue de notre TGV initial…a nouveau, quelle chance !

Des agents SNCF distribuent les enveloppes T pour nous faire rembourser. Et comme nous habitons la banlieue parisienne, des tickets de taxi nous sont financés pour pouvoir rentrer chez nous…car les transports en commun ne circulent plus.

Un voyage et un problème technique qui coûtent cher a la SNCF, mais qui me conforte dans l’idée que cette entreprise a fait, ces dernières années, de réels progrès dans la gestion des voyageurs.

Quant aux râleurs, la France en est remplie…et les agents ont le discours qu’il faut pour répondre sans laisser place aux émotions, sans non plus les conforter dans leurs railleries.

Merci !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s