Marketing genré et #taxerose Comment vendre plus et plus cher ? #consomaction

Marketing genré et #taxerose Comment vendre plus et plus cher ?
La #taxerose c’est le fait de proposer des prix plus élevés aux femmes qu’aux hommes pour les mêmes produits. Les industriels, pour augmenter leurs ventes, différencient les produits selon les sexes.

Le pouvoir reste dans les mains du consommateur : devenir consom’acteur et lire les étiquettes ; chercher les produits neutres pour faire changer les industriels.

#Taxerose = Un exemple dans un supermarché avec une liste unique à aller acheter dans 2 rayons différents : la #taxerose bat son plein :

10 rasoirs jetables 

1 déodorant 

1 mousse à raser 

Au total c’est une facture bien différente :

9,34 € pour une femme 

6,68 € pour un homme 

(La mousse à raser est à 2,99 € Vs 1,94 €)
Loreal a 19,50€ la crème de jour pour femmes quand celle des hommes coûte 9,90€ (coût de fabrication de 1 à 1,50 € quelque soit le genre du produit)

Qualité de supermarché à des prix plus élevés qu’en parapharmacie avec moins de principes actifs

Loreal justifie ses prix par le coût de la recherche & développement alors que c’est un des postes les moins importants du budget total de la marque.

Les campagnes de communication quant à elles, explosent pour séduire les consommateurs et surtout les femmes (15% du prix du produit)
Le prix psychologique est plus probant chez les femmes : on leur martèle qu’il faut qu’elles soient belles. « Parce que vous le valez bien »
Taxe rose chez le coiffeur : pourquoi ?

Du simple au double entre les hommes et les femmes 

On passe plus de temps pour une coupe femme, plus de produits. Les femmes paient surtout le rêve de beauté.

Taxe rose au pressing 

Pressing en caméra cachée

Une même chemise homme en petite taille coûte plus cher quand c’est une femme

3,75 Vs 2,95 pour homme.

5 pressings testés facturent plus chers (sur 8).
Une enquête de l’état conclut qu’il n’y a pas de woman tax en France : parfois l’homme est perdant ; parfois c’est la femme..
Scandale du jouet genré

On développe des compétences différentes entre garçons et filles

On influe sur leurs visions de la société et sur leurs opportunités professionnelles.

Le gouvernement propose une stratégie du dialogue lol

Une solution : l’enseigne La grande récré a créé une gamme 100% mixte « Tim et Lou » sur 70 jouets 

10 nouveautés chaque année.
Le pouvoir reste dans les mains du consommateur : devenir consom’acteur et lire les étiquettes ; chercher les produits neutres pour faire changer les industriels 

@ArmelleElghozi

Source : notes prises à la diffusion d’un documentaire sur France 5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s