Grandir sans technologie : proteger les enfants des dangers d’une surexposition aux écrans smartphone tablettes ordinateurs #burnout #enfant

Grandir sans technologie : protéger les enfants des dangers d’une surexposition aux écrans des smartphones, des tablettes et des ordinateurs. Prévenir le #burnout de l’enfant.

La technologie était supposée me servir, et non pas m’endormir pour m’asservir*. Comment protéger nos enfants d’une surexposition aux écrans, alors que nous sommes, nous-même, de plus en plus sollicités par ces écrans ?

Il y a une raison pour laquelle les parents les plus sceptiques face à la technologie sont les développeurs et les ingénieurs en nouvelles technologies. Steve Jobs était connu pour être un parent contre toute forme de technologie à la maison. Les DSI et autres ingénieurs de la Silicon Valley inscrivent leurs progénitures dans des écoles Waldorf, non-technologisées. Les créateurs de Google, Sergey Brin et Larry Page ont reçu une éducation issue des écoles Montessori, sans technologie. Tout comme le CEO d’Amazon Jeff Bezos ou encore l’inventeur de Wikipédia Jimmy Wales.

Grandir et ne pas devenir ACCRO aux technologies

La clé est d’empêcher vos enfants de 4, 5 ou 8 ans de devenir accros aux petits et aux grands écrans, c’est un bon début. Cela veut dire de les intéresser plutôt avec des Lego que la dernière Nintendo ; plutôt des livres que des tablettes ; le sport en pleine nature plutôt que les émissions télé sans saveur. Si vous le pouvez, exigez que l’école de votre enfant ne lui mette pas entre les mains une tablette ou un livre électronique avant ses 10 ans, au minimum (d’aucun préconise d’attendre 12 ans).

Parlez-en ouvertement avec vos enfants : expliquez-leur pourquoi vous souhaitez limiter leur accès aux technologies. Dînez « off the grid », c’est à dire sans objet électronique à table. Rangez-vous même votre doudou-smartphone qui ne vous quitte plus !

 

Ne tombez pas dans le piège du « Syndrome d’Inattention Parentale » : vous êtes les premiers modèles de vos enfants ; ils imitent, au moins s’imprègnent, des actes de leur entourage.

Favoriser les interactions sociales, les jeux d’éveil, cultivez l’imagination et la créativité. Mettez-les en contact avec le monde réel et naturel. Sans cette volonté de votre part, vos enfants vont découvrir trop tôt le monde addictif et immersif des écrans. Cela retarde leurs divers processus de développement.

Aidez vos enfants à se connecter à des expériences pleine de sens, avec des relations faites de chair et d’os. Plus il expérimente des relations réelles, moins votre enfant aura envie de se couper du monde et de partir en déconnexion astrale, dans son monde numérique.

Restez vigilants, même un enfant avec le meilleur soutien et la plus aimante des familles, peut tomber dans l’excès numérique si vous n’y prêtez pas assez attention.

Des chiffres qui font peur : 1 personne sur 10 a des prédispositions à l’addiction.

Un dernier conseil : initiez votre enfant à la méditation, le bénéfice retiré est bluffant 🙂

Sources : l’héroïne électronique

La technologie qui dessert le développement de vos enfants 

*Akhenaton – Le calme comme essence, sur l’album Météque et Mat – 1995

Le Dr Nicholas Kardaras est le directeur exécutif de The Dunes East Hampton, l’un des meilleurs instituts de réhabilitation et ancien professeur clinicien au Stony Brook Medecine. Son livre “Glow Kids: How Screen Addiction Is Hijacking Our Kids — and How to Break the Trance” ( Les enfants luminescents : comment l’addiction aux écrans dévoie nos enfants – et comment mettre fin à cette transe ) (St. Martin’s) vient de sortir.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s